Accueil > Décoration et aménagement > Salle de bain > Faire le bon choix de son éclairage de salle de bain
Faire le bon choix de son éclairage de salle de bain

Faire le bon choix de son éclairage de salle de bain


Bandeau lumineux, spot ajustable, lampe LED, luminaires encastrables, appliques ou plafonnier : en plus de la lumière naturelle, il est essentiel de savoir choisir le luminaire idéal qui éclairera votre salle de bains. Placé au-dessus du miroir, accroché aux murs ou fixé au plafond, le luminaire doit tout à la fois être esthétique, pratique et conforme (IP, classe…).

Cependant, apporter le bon éclairage avec le bon produit et au bon emplacement n’est pas une mince affaire, cela demande de suivre certaines règles. À la suite de cet article, vous aurez toutes les cartes en main, afin d’avoir le parfait éclairage de salle de bain. Luminaires, ampoules et plafonniers n’auront plus de secrets pour vous.

Obtenir le bon éclairage de salle de bain

Pour obtenir le bon éclairage dans une salle de bain avec des LED ou une lampe, il faut jouer sur :

  • La bonne couleur de lumière ;
  • La puissance de l’éclairage ;
  • La multiplicité des éclairages ;
  • L’optimisation des éclairages des miroirs ;
  • La protection des habitants.

Suivez ces astuces pour un éclairage idéal dans votre salle de bain.

La bonne couleur de lumière

Beaucoup de gens penchent vers le blanc : indémodable, incontournable et lumineux, mais est-ce une bonne idée pour une salle de bain ? La réponse est clairement : oui ! Le blanc, a parfaitement sa place comme source de lumière de salle de bain, encore faut-il choisir la bonne nuance de blanc.

Lors de l’achat de vos ampoules de salle de bain, vous aurez le choix entre trois types de blanc : un blanc froid, un blanc neutre et un blanc chaud. Le blanc chaud diffuse une lumière un peu jaune, offrant une ambiance assez chaleureuse, cependant, ce genre de lumière n’est pas très ressemblant à la lumière naturelle.

À l’opposé, un blanc froid, est, comme son nom l’indique : trop froid. Il est alors intéressant de le laisser comme éclairage secondaire et d’opter pour un blanc neutre, plus naturel comme source de lumière principale dans une salle de bain.

La puissance de l’éclairage

La puissance de l’éclairage dans une pièce doit être adaptée à celle-ci. Ainsi, l’éclairage général de la salle de bain doit être au minimum de 300 lux, alors que l’éclairage ponctuel, comme celui que l’on retrouve au niveau du miroir, est au minimum de 500 lux, si l’on souhaite bénéficier d’un éclairage optimal et en accord avec les fonctions de la salle de bain.

L’éclairage de base d’une salle de bains et des toilettes ne devrait pas être agressif. Il faut penser aux différents usages de votre salle de bains. La lumière doit au contraire être reposante et diffuse. Pour un éclairage plus fonctionnel et adapté aux abords du miroir, privilégiez un luminaire en verre mat ou une série de LED pour ne pas être ébloui.

Le tout, sans négliger votre consommation électrique, entre spots encastrables, plafonnier et lampes aux miroirs, vous devrez maîtriser la consommation des ampoules à la perfection. Afin de ne pas faire de fautes, il est idéal d’opter pour des ampoules LED avec leurs différentes formes et puissances ; elles vous feront économiser jusqu’à 80 % de la consommation électrique, en plus, elles peuvent durer jusqu’à 15 ans.

La multiplicité des éclairages

Afin d’atteindre le minimum de luminosité nécessaire dans une salle de bain, vous aurez besoin d’au minimum deux sources lumineuses : l’une principale qui sera la lumière au plafond ou le plafonnier, l’autre secondaire, au moins autour du miroir. Vous pouvez rajouter d’autres sources de lumière (petit spot, ruban de LED, pommeau de douche…).

Pour la lumière au plafond, une suspension ou un plafonnier font parfaitement l’affaire, mais l’idéal est de choisir les spots encastrés au plafond qui offrent une lumière diffuse, homogène sans agresser les yeux, agréable le matin et optimale dans la journée.

Qu’en est-il de l’éclairage des miroirs d’une salle de bain ?

Un éclairage de miroir de salle de bain avec des spots ou lampe à LED est parfait, il vous apportera la lumière nécessaire et vous fera faire des économies d’énergie, ce qui va rentabiliser le prix de l’achat.

La salle de bains est un espace où l’on prend du temps pour soi et pour sa mise en beauté ! Pour vous raser, vous maquiller ou encore valider votre style vestimentaire, le miroir de la salle de bain nécessite un éclairage approprié, sécurisé et à votre goût.

Rien de plus désagréable que de ne pas avoir la lumière adéquate lorsque l’on se prépare le matin, il est alors idéal d’opter pour le spot placé et bien orienté au niveau du miroir de la salle de bain.

Les luminaires en appliques murales en chrome par exemple, trouveront parfaitement leur place, s’ils sont bien placés. Ils optimiseront votre miroir et éviteront l’ombre noire sur votre visage s’ils sont disposés de la bonne manière.

Il ne vous reste plus qu’à vous renseigner sur les prix des produits en stock, de la livraison (qui est parfois gratuite) et de la protection du consommateur.

Éclairage de salle de bain et protection des habitants

Si vous souhaitez prendre des bains en toute sécurité en profitant d’un éclairage optimal, il vous faut vérifier vos luminaires ainsi que vos ampoules à la livraison ; vous pouvez tomber sur un ancien stock avec du métal rouillé, du verre brisé ou des ampoules cassées.

En plus des désagréments de livraison et de stock de produits, il y a d’autres paramètres à prendre en compte lors de la mise en place de votre luminaire ou de votre plafonnier, afin de garantir votre protection dans votre salle de bain.

La salle de bain est le lieu de cohabitation de l’électricité et de l’eau, il s’agit de la pièce avec le plus de risque d’électrocution, vu la présence simultanée d’eau et de sources d’électricité (prises, applique murale, spots, plafonnier, suspensions…).

Afin de choisir une lampe appropriée à votre salle de bain, vous devez d’abord tenir compte de l’emplacement précis de celle-ci et du but de son usage. Puisque l’espace de la salle de bain est divisé selon différents volumes, pour plus de sécurité, suivez ces consignes :

  • Volume 0 : aucun luminaire ne doit s’y trouver (bac de douche et baignoire) ;
  • Volume 1 : luminaire installé sous condition, tel que les spots basse tension, car il y a risque de contact avec l’eau (classe 3) ;
  • Volume 2 : luminaire ou produit doté de protection spécifique (classe 2).

Peu importe son genre, rappelez-vous qu’un luminaire pour salle de bains doit respecter les normes (le bon indice IP et la bonne classe).