Accueil > Actualités de l'immobilier > Les prix et l’état actuel du marché de l’immobilier

Les prix et l’état actuel du marché de l’immobilier


Crise prix immobilierQuel est l’état actuel du marché de l’immobilier ? Que nous réserve-t-il dans les années à venir ?

Autant de questions qui passionnent les Français inquiets pour leur pouvoir d’achat

État des lieux depuis 2010

Ces dernières années, les candidats à la propriété semblent être de plus en plus rares alors que les propriétaires sont toujours aussi nombreux à vouloir vendre leurs biens. La crise de l’emploi ou la disparition des mesures de soutien pour les investisseurs font partie des raisons qui peuvent être montrées du doigt.

L’offre étant supérieure à la demande, les prix de l’immobilier ont entamé une légère baisse qui n’est autre que le reflet d’une crise économique qui paralyse le pouvoir d’achat. Depuis le début de l’année 2010, le prix de l’immobilier français aurait donc reculé de 3,2 %. Cette baisse a été particulièrement notable durant l’année 2013.

En effet, selon Century 21, elle aurait été de 1,8% durant cette seule année. Le troisième trimestre fut d’ailleurs le plus significatif dans une vingtaine de grandes villes françaises, la région parisienne et la Charente-Maritime ayant été les plus touchées.

Une année 2014 difficile

Baisse Prix ImmobilierMalgré les difficultés rencontrées au cours des douze derniers mois, certains ont considéré que 2013 avait été l’année de la reprise. Or, les professionnels de l’immobilier s’accordent pourtant à dire que les mois à venir seront encore plus difficiles pour le secteur.

Certains d’entre eux vont même jusqu’à évoquer une baisse de l’ordre de -7% dans l’ancien. A ces prédictions logiques, il faut pourtant ajouter des facteurs parfois moins prévisibles comme le niveau des taux de crédits qui influe directement sur les achats des investisseurs.

De plus, toutes les régions ne seront pas logées à la même enseigne durant l’année 2014. En effet, celles qui souffrent d’un manque de logements seront, en toute logique, les moins touchées car le décalage entre l’offre et la demande sera moins important.

Pronostics pour 2015 ?

La baisse des prix immobilier va-t-elle finir par s’arrêter ? Selon les dernières prévisions, les disparités entre les régions devraient être particulièrement notables au cours de l’année 2015 et la situation, plus ou moins morose.

Néanmoins, si la croissance économique française s’améliore d’ici la fin de l’année 2015, le secteur de l’immobilier devrait lui aussi être plus dynamique. La situation, alors plus rassurante pour les acheteurs, devraient pousser ces derniers à investir à nouveau dans les biens immobiliers.