Accueil > Les diagnostics immobiliers > Diagnostic Performance Internet (DPI)

Diagnostic Performance Internet (DPI)


Diagnostic InternetA l’heure actuelle, le diagnostic Performance Internet n’en est qu’à ses balbutiements. En effet, bien qu’Internet soit devenu quasiment indispensable à notre vie quotidienne, aussi bien sociale que professionnelle, il n’est pas toujours facile de déterminer l’état d’une connexion dans un logement.

De plus en plus de diagnostiqueurs proposent ce diagnostic mais la pratique reste encore marginale. Le professionnel procède tout d’abord à un examen visuel des installations du logement : matériels et éléments de connexion (prises, fibres etc.).

Il évalue ensuite l’éligibilité en se renseignant auprès des différents fournisseurs d’accès Internet afin de tester la ligne et de vérifier les services disponibles (télévision, téléphone, ADSL…).

Il dresse par la suite un rapport mentionnant les éléments de la connexion (Etat de la ligne, débit maximum, …) et classe le bien immobilier sur une échelle de performances de A – débit supérieur à 50 Mbps, fibre optique – à G – pas d’installation.

Grille Diagnostic Performance Internet

Aujourd’hui, il reste encore 2 millions de logements dont la connexion n’est pas satisfaisante voire à bas débit. A terme, l’état veut raccorder tout le territoire au très haut débit d’ici à 2022, ce qui représente un chantier d’au moins 14 milliards d’euros afin de réduire la fracture numérique entre les différents départements et villes.

Ce diagnostic n’a pas encore de valeur légale, même si le sénateur UDI Hervé Maurey souhaiterait que les choses s’accélèrent ; il est simplement fourni à titre indicatif et ne peut en aucun cas influencer le prix de vente ou le montant de la location.