Accueil > Actualités de l'immobilier > Investir aux Pays-Bas quand on est Belge

Investir aux Pays-Bas quand on est Belge


En Belgique, la résidence secondaire est un marché qui est en progression. Près de la moitié des investissements sont faits en dehors des frontières belges, notamment en Zélande, une région attractive longtemps méconnue. Ce n’est plus le cas, puisque l’engouement des flamands pour cette région a attiré l’attention des promoteurs.

La résidence secondaire progresse en Belgique

Les Belges sont de plus en plus nombreux à investir dans une résidence secondaire. Ils sont seulement 2% à vouloir louer leur bien. Le reste s’offre un havre de paix, un coin de paradis, un endroit où poser ses valises un weekend-end de temps en temps. EN 2016, ils étaient 380 000 à posséder une résidence secondaire, soit 20% de plus en deux ans. Et ils étaient un peu moins de la moitié (170 000) à avoir investi au-delà des frontières Belges, contre 95 000 en 2000. Pour financer ces biens, les courtiers de crédit proposent de nouvelles solutions. Outre les crédits hypothécaires, il est possible de couvrir la somme empruntée sur le compte-titres ou le compte épargne des acquéreurs, sans que le rendement n’en soit diminué pendant la période de remboursement.

Une région aux multiples atouts

La Zélande, au nord de Knokke, est assez méconnue en Belgique, les Belges préférant souvent la digue belge et la Côte d’Opale, pour sa proximité et parce qu’on y parle français. Elle est toutefois assidûment fréquentée par les Flamands, qui n’ont besoin que d’une petite heure pour profiter des charmes de cette région. À tel point qu’ils y achètent des maisons, pour le week-end, ou même pour s’y installer. C’est que, avec ses dunes sauvages et ses superbes plages, la région a de quoi séduire. Et ça les promoteurs immobiliers l’ont bien compris, comme en témoigne le chantier de construction de Cadzand, une station balnéaire proche de la frontière.

Une région en plein essor immobilier

En grande partie porté par la Compagnie Le Zoute, le projet immobilier prévoit la construction de 1500 logements entre 2008 et 2020, soit un investissement d’environ 100 millions d’euros. Outre ces appartement flambant neufs, d’autres entreprises sont sur le coup, avec la construction d’un hôtel 4 étoiles. D’autres complexes d’appartements de standing fleurissent. 80% des appartements déjà livrés ont été acquis par des investisseurs flamands en quête d’une résidence secondaire. La station balnéaire est désormais très convoitée et le prix du mètre carré commence déjà à flamber.

La législation néerlandaise

Si l’aventure de l’investissement en Zélande vous tente, il faut savoir que les pays européens se communiquent les informations concernant les transactions immobilières, notamment les Pays-Bas et la Belgique. Il est donc plus que recommandé de ne pas omettre de déclarer son acquisition, et ce même si on n’envisage pas de mettre le bien en location. Il faudra également prévoir de s’acquitter de la taxe foncière néerlandaise, l’OZB (Onroerendezaakbelasting).